Organisation apprenante: la fonction “L&D”, acteur du changement!

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette année, le « Learning Award » by Epsilon a fait son retour lors de la 28ème HRM Night, organisée par Peoplesphère.  Plusieurs projets de développement des compétences ont été proposés à un jury de professionnels venant de différents horizons (HR, L&D, académique,…).  Cinq nominés ont été retenus et ont reçu la possibilité de mettre en lumière un projet réalisé au sein de leur organisation :

  • IBA : “Leadership 4.0 @ IBA :  Better, Faster, Stronger, Together”
  • IsoSL (Intercommunale de Soins spécialisés de Liège) : “De l’empathie, sinon rien !”
  • Karott (Health Media Partners): “Karott’change”
  • FOD Financiën – SPF Finances: “Coach, leader & change agent. Leadership development door Fin Academy rendeert! / Coach, leader & change agent. Leadership development par l’Académie des Finances, un bon investissement!”
  • CHU Brugmann : “SBAR: un petit geste pour le soignant, un grand pas pour le patient”


Le « Learning Award » a aussi pour objectif de mettre en avant les tendances du « Learning & Development ». Alors que retirer de ces expériences ?

Petit tour d’horizon des directions qui se dégagent des cinq dossiers nominés

Acteur du changement…

Pour faciliter l’accompagnement des changements internes et externes, les cinq organisations nominées au « Learning Award 2017 » by Epsilon ont fait le choix de positionner la fonction « Learning & Development » comme véritable partenaire de l’opérationnel.

Le levier commun qui favorise cette position est clair : le développement d’une vision axée sur l’expérience de l’utilisateur final, qu’il soit interne ou externe à l’organisation.

Afin de devenir un réel moteur de la transformation des organisations, la formation comme « moyen » de l’atteinte des objectifs d’un projet doit se baser sur une analyse claire des besoins et des problématiques vécues par les collaborateurs, les clients ou encore les patients.  En effet, la définition du « problème », l’analyse des besoins et la définition correcte des objectifs sont trois éléments indispensables à la réussite de ces projets.

Cette évaluation de la situation visée favorise le développement d’une action de développement qui aura un impact à long terme sur les collaborateurs, les clients et l’ensemble de l’organisation.

Entrepreneur d’actions à impact…

La formation ne se limite pas à une action de développement « ex-cathedra » et à l’apprentissage de techniques (malgré l’importance de ces éléments) mais s’élargit vers l’apprentissage d’attitudes et de comportements en lien avec la vision de l’organisation.

Les collaborateurs reçoivent la possibilité de développer leurs compétences comportementales et techniques tout au long du processus d’apprentissage. Ils deviennent de véritables acteurs du changement, vivant une expérience d’apprentissage forte en lien avec les objectifs de leur organisation.

Facilitateur de l’intelligence collective…

Cette notion d’apprentissage, processus de développement à « long terme », est favorisée par le déploiement de pratiques d’intelligence collective : mise en place de partage d’expériences, apprentissage par les pairs ou espaces d’échanges de pratiques, etc.

L’importance d’aller jusqu’au bout de la démarche par l’évaluation et la « révision » du dispositif reste un défi pour beaucoup de structures.  Les expériences mises en lumière par les projets nominés présentent des outils de réajustement et des pratiques favorisant l’évaluation continue du dispositif qui sont réfléchis dès la préparation du projet.

Les nominés ont misé sur le développement de « modes de régulation » favorisant l’impact à long terme des actions développées et ainsi éviter le « one-shot », véritable source de perte de crédibilité de la fonction « Learning & Development ».

En guise de conclusion…

Ce panel hétéroclite de projets et d’organisations met en lumière la valeur du « Learning & Development » quelles que soient la structure, la taille ou la mission d’une organisation.  Ces exemples valorisent la position d’une fonction « L&D » comme véritable levier du développement d’une organisation apprenante axant son impact sur l’accompagnement du changement.

Le prix du Jury du « Learning Award 2017 » by Epsilon a été remis le 30 mars 2017 lors de la 28ème HRM Night par Peoplesphère. Lors de la soirée, le public a aussi désigné son lauréat.

Les gagnants sont :

  • CHU Brugmann : “SBAR: un petit geste pour le soignant, un grand pas pour le patient”, Prix du jury « Learning Award 2017 » by Epsilon
  • IBA:“Leadership 4.0 @ IBA :  Better, Faster, Stronger, Together”, Prix du public « Learning Award 2017 » by Epsilon

Le Jury a souhaité mettre en lumière une action de Learning & Development qui se distingue par la qualité du diagnostic initial, l’implication des différents acteurs, la qualité du processus et la contribution à la stratégie de l’organisation ainsi que le caractère innovant en relation avec le contexte.

Nous tenons à féliciter et à remercier l’ensemble des candidats et des nominés pour leur participation ;  Peoplesphère ainsi que Jean-Paul Erhard pour son accompagnement.  Nous adressons un remerciement particulier à l’ensemble des membres du Jury pour leur temps, leur énergie et leur passion !  Cette expérience fut une source de partages, d’échanges et d’apprentissages immense. C’est l’objectif du Groupe Epsilon, être une véritable communauté « Learning & Development » qui fête cette année ses 20 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *