“Le sens de l’entreprise libérée vu par les managers”

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
Mémoire FOPA de Vinca BASSO [source]

Vinca BASSO a réalisé dans le cadre de son Master en sciences de l’éducation un mémoire  sur le management et plus particulièrement sur le mouvement des “entreprises libérées” impliquant un changement organisationnel.

Ce mouvement étant fort critiqué ou assimilé à un effet de mode, l’objectif de l’étude de V. BASSO était d’appréhender le sens de ce changement organisationnel donné par les managers à l’initiative du mouvement.

Sa question centrale est : Comment les managers perçoivent-ils le sens du changement organisationnel ?

Pour y répondre, l’étudiante a réalisé une analyse thématique au travers d’entretiens menés avec 8 managers provenant de 6 entreprises en cours de libération.  Cette analyse  a permis de mettre en évidence les différents sens de la libération.

Il ressort, en premier lieu, que la libération est d’abord une libération de l’esprit.  Les différentes “libérations” analysées montrent également la possibilité de procéder par “petites touches”.

Ensuite, il s’agit d’une démarche qui n’est jamais acquise : c’est un chemin sans fin.  Concrètement, elle implique la prise en compte des ressentis, des besoins, une remise en question perpétuelle, une ouverture aux possibles et un partage de valeurs qui lui confèrent une importance.

Concernant l’intention dominante dans le changement, elle paraît plutôt volontaire; les managers justifient leur volonté de changer:

  • par les conditions et l’évolution de la société,
  • en raison d’insatisfactions,
  • sur base de convictions fortes, de besoins et de prises de conscience.

Un déclencheur de type déterministe existe tout de même : la complexité de l’environnement et la concurrence sur le marché.

A propos des finalités évoquées, certaines se portent sur l’organisation humaine ; d’autres, se portent exclusivement sur le bien-être humain.

Ces résultats principaux débouchent sur 3 éventuelles orientations pour une future recherche:

  1. La libération tiendrait à une modification de la perception qu’ont les managers de l’environnement, de la société et des êtres humains.
  2. La libération semble être un passage vers une nouvelle conception du travail.
  3. La libération semble s’inscrire dans un management du changement décrit par Soparnot (2004).
Si vous souhaitez consulter le mémoire de Vinca BASSO (2017), veuillez contacter Geneviève Weber, Conseillère à la formation FOPA - Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation UCL
Tél.: +32(0)10/47 23 88 ou genevieve.weber@uclouvain.be

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *